Historique

D’Hier à Aujourd’hui…

Présence des filles de Ste Angèle à Beaugency..

 

29 août 1629 :

8 ursulines d’Orléans, une novice de Beaugency et 3 postulantes arrivent « par eau » dans la ville pour y établir un couvent et pourvoir à «  l’instruction des petites filles de Beaugency et des environs ».

 

Avril 1647 :

Mère Anne Tardif entreprend la construction du grand couvent. C’est un pauvre de Beaugency qui en pose la première pierre. Pour Mère Anne, ce pauvre représente le Christ, cette maison doit toujours pouvoir accueillir le pauvre, le petit quel qu’il soit…. Il est présence du Christ.. 

En 1668 :

60 religieuses…20 sœurs instruisent 250 élèves. Il y a aussi un pensionnat.

Aux enfants sont prodiguées l’instruction et l’éducation. Les sœurs leur apprennent :

  • à lire, écrire, jeter ( compter)
  • la doctrine chrétienne

Elles veillent à tous les besoins des élèves pour leur croissance en tous domaines.

 

Révolution ……1792 – 1794 :

Les bâtiments vendus comme biens nationaux, expulsion des Sœurs, 10 ursulines sont emprisonnées quelques mois à Orléans.

Sainte Angèle avait dit : « elles rencontreront des difficultés…Qu’elles mettent leur espérance en Dieu seul…Lui seul sait, peut, et veut pourvoir à tous leurs besoins. »

 

En 1803 :

Les classes reprennent rue des Chevaliers. «  Agissez, croyez, persévérez »

 

1804 – 1825 :

Rachats successifs des bâtiments.

 

En 1853 :

Le ministre de l’Instruction publique décerne la médaille d’or aux Ursulines pour la bonne tenue de l’école ( 360 élèves, 90 pensionnaires).

 

En 1859 :

Un enfant pose la première pierre d’un nouveau bâtiment ( école élémentaire actuelle).

 

En 1865 :

L’école communale est confiée aux Ursulines : service de tous, besoins locaux.

 

En 1880 :

Création d’un « asile »  (maternelles) pour l’éducation des plus petits.

 

En 1904 :

Entrée de la Communauté dans l’Union Romaine des Ursulines : Internationalité de l’Institut – Solidarité entre les maisons – souffle missionnaire accru…

 

Fermeture de l’Ecole par l’Etat ( Loi de séparation….) 5 religieuses continuent l’école paroissiale en habit séculier.

En 1908 :

Expulsion des sœurs.  Elles vivent en Belgique de 1913 à 1920.

 

En 1920 :

Le noviciat est érigé à Beaugency : mission de formation à la vie religieuse.

 

De 1948 à 1960 :

Les Sulpiciennes prennent la charge de l’école : L’œuvre d’éducation continue même s’il faut la confier à d’autres un moment.

 

En 1960 :

Les ursulines reprennent la Direction (Ecole et Collège de filles). Enseignement catholique dans la tradition méricienne.

 

En 1994 :

Création de l’Ecole mixte Notre Dame …

La directrice laïque reçoit une lettre de mission de l’Institut.

L’école est sous la tutelle des Ursulines.